la balade de ZERØ à l'infini

la balade de ZERØ    à l'infini

Back in Bergen

BIB, Back in Bergen. 

 

Nous partîmes plein d’entrain un samedi 13 Mars à midi de Lyon. Apres, 50 heures de route quasiment non stop, nous retrouvons ZERO dans sa petite marina.

La route fut longue et fatigante. En voiture pour cause de gros volume à emmener a bord, nous sommes montés avec 2 véhicules, 1 camping car et un van Volkswagen. Pensez donc : 1 spi de 190 m², 1 parapente, 4 paires de ski, autant de chaussures de ski, 20 litres de peinture pour le carénage, des pièces de rechanges, et …. et ….  1 tangon de 7 mètres pour le spi.

Expédition donc. La traversée de l’Allemagne fut sans intérêt, celle du Danemark et de la suède invisible pour cause de nuit. Seule la remontée de Oslo a Bergen a été belle et intéressante. Nous avons ainsi pu découvrir l’intérieur du pays.

 

 

 

 

ZERO donc, nous attendait sagement, recouvert de 10 cm de neige. Moment émouvant.  Rapidement, nous avons entrepris les premiers travaux afin de le rendre vivable. Ranger la nourriture qui était sous l’air chaud du chauffage pour en éviter le gel,  idem pour les produits chimiques. Remettre en place les matelas……   dormir.

 

Le lendemain, on attaque la longue liste des travaux techniques : électricité, chauffage, moteur, gréement, l’annexe, plein d’eau, purge des circuits ….  4 jours plein à 4. Juste l’opportunité de rendre visite à un ami Français, marié a une Norvégienne et vivant à Bergen depuis 20 ans. L’occasion aussi de déguster un saumon fumé, des harengs,  et de l’aquavit.

 

Coté météo : du neuf.  Nous vivons en ce moment le changement de climat, le passage de l’hiver à l’automne.  Seule la température a changé en s’élevant de 5 à 6 degrés, la neige s’est transformée en pluie. Et  c’est reparti comme en septembre. Pluie incessante mais maintenant glaciale. Le moral reste bon, car nous allons vers les beaux jours.  Je pense que je vais me faire sponsoriser  par la ville de Bergen : je m’explique.  Aux dires des gens  du cru,  depuis mon départ de Bergen fin septembre, la ville n’a quasiment pas connu de pluie. A tel point, que les habitants commençaient à devoir se rationner.  Je reviens, la pluie aussi.  

 

 

 

Aujourd’hui samedi, le bateau est quasiment prêt. Aucune mauvaise surprise, je suis content de ma préparation à l’hivernage.  L’hiver a pourtant été dur mais sec.  Le thermomètre que j’avais laissé a indiqué une température minimum de -25°C à l’extérieur et de +2 a l’intérieur du bateau.

Nous avons retrouvé nos repères et attendons pour demain l’arrivée d’amis venus faire du ski de randonnée dans les montagnes de Norvège. Angelo et son épouse, ainsi que Jean Jacques rentrent en France avec les véhicules. Nous serons bientôt 5 à bord.  Je pense que compte tenu de mon état de forme et celle des furieux qui arrivent, je vais rester à bord en attendant que les fadas s’escagassent sur les pentes neigeuses du coin.

 

 

 

Lundi, en route pour le nord, 120 milles pour arrivée a Alesund, prochaine station de ski pour ZERO.

JJ et moi avons posé le filet ce soir, attendons demain pour connaître le résultat.

Ce matin, 1 hareng et une sardine : maigre butin.

 



25/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 215 autres membres