Le Groenland - zeroalinfini

la balade de ZERØ à l'infini

la balade de ZERØ    à l'infini

Le Groenland



Samedi 30 Mai 2015 13.00 LT. C'est le grand jour! Un dernier coup d'oeil sur cette agréable ville qu'est Reykjavik. Nous sommes cependant tous soulagés de partir car cela faisait 15 jours que nous attendions une fenêtre météo favorable. La veille au soir sur le quai, ZERØ,comme à son habitude, attire la curiosité d'un petit groupe d'Islandais. La jeune femme du groupe me demande de la prendre dans mes bras pour une accolade. Je m'exécute avec empressement et suis ravi de cette brève rencontre et prend ce moment comme un heureux présage pour notre traversée.


Fini de rire à présent. Après un bref arrêt sur un spot de pêche à la demande de Gilles, nous rentrons dans le vif du sujet. Pour revenir à la pêche Gilles n'a rien attrapé ce jour là. Vous connaissez la différence entre le bon et le mauvais pêcheur? Bon aller pour être honnête il faut dire que Gilles va se rattraper largement une fois que nous atteindrons les côtes du Groenland.
Pour l'instant le vent forci,la mer se creuse! André nous avait prévenu. Sur les 6 membres d'équipage 4 seront malades dès le premier jour de navigation. Faut dire qu'il ne faisait vraiment pas beau.


Hugues Aufray dirait : "tiens bon la barre..."


André,le capitaine,à la barre.Ya quelque chose devant ou bien?


C'est bête, on ne sait plus ce qu'on à fait des maillots de bain!


Tout passe,tout lasse,sauf la glace!


Bite d'amarrage?


Un radar c'est bien utile pour trouver son chemin non?


Arrêt sur glaçon!


Le capitaine est inquiet car la glace plus présente rend la navigation difficile. Nous essayons de rejoindre la petite ville qu'est Nanortalik située à l'extreme sud ouest du Groenland. Le cap Farewel est passé et une petite pause serait appréciée par tout le monde après 6 jours de nav. Nous serons contraints de renoncer devant le pack, infranchissable ce jour là.


Depuis un moment la tension était montée d'un cran. Nous cheminons depuis plusieurs heures à travers les glaces pour rejoindre Nanortalik mais l'étau se resserre.(l'année prochaine en Grèce sur ZERØ on dira: les taux se resserrent) C'est rien faites pas attention! Pour l'instant donc la chose redoutée se produit. Un glaçon tape dans le safran babord et casse net son axe. Heureusement un axe de rechange est à bord et la réparation sera rapidement éffectuée. L'incident aura duré à mon avis une heure à peu près. Pour ma part j'ai eu pendant cette heure assez peur,disons inquiet. En une seconde on passe d'une navigation presque facile à l'incident qui peut tout de même avoir des conséquences fâcheuses pour ZERØ et son équipage.


ZERØ est réparé. Il faut se rendre à l'évidence. Il ne sera pas possible d'accoster au Groenland ici. Le tout maintenant va être de se frayer un chemin à travers cette glace pour rejoindre la mer libre et monter plus au nord pour trouver un accès possible. Plusieurs heures seront encore nécessaires pour sortir de ce mauvais pas.


Ah non merci. Une fois ça va!


Sortis des glaces, nous remontons au nord ouest. Nous espérons rencontrer en nous éloignant de la côte moins d'icebergs. Nous aurons de plus et pour la première fois du brouillard. Il faut redoubler de vigilance pour éviter en priorité les growlers (petits icebergs) plus difficiles à repérer que les icebergs. A noter qu'en anglais growler fait également référence à une chope de bière. Il faut bien le dire que dans ce cas précis nous aurons bien du mal à ne pas en rencontrer au quotidien.Remarquez...des mousses sur un bateau!!! Un passager clandestin est à bord. Peu farouche il restera plusieurs heures avec nous avant de juger que nous sommes suffisamment près des cotes pour un nouvel envol. Nous ferons attention à ne pas lui marcher dessus. Sur un bateau c'est mieux d'éviter les prises de bec.


Finalement nous touchons le Groenland. Nous sommes ici au village de Paamiut devant l'église.


Avec l'annexe Jean Louis et jean Luc sont partis faire un petit tour près des glaçons.


Jean Luc le plus jeune à fait son jeûne.



Non,là ce n'est pas de l'huile d'olive.


Chhhhhhuttt,parlez moins fort s'il vous plait!