la balade de ZERØ à l'infini

la balade de ZERØ    à l'infini

Christophe

 

 

 

 

Il y a des articles qu’on aimerait ne pas écrire.

Le 1er Décembre, Christophe, qui, avant d’être le co-propriétaire de Zéro, était mon ami, est décédé. Il est mort sur son lit  d’hôtel à Pokhara, non loin des montagnes et au milieu de gens qu’il aimait tant. Le départ parfait. Seul le timing a été raté. Trop Tôt Christophe. A 54 ans, il avait encore beaucoup de chose à faire et à donner.

 

Ses obsèques ont eu lieu Lundi 12 Décembre. Tout ses amis Français étaient la ; la musique, un diaporama, les discours de ses enfants et amis, le cercueil décoré de drapeaux de prières tibétins, pétales de roses, photos, un pot de miel (il adorait il ne savait pas s'en passer !!), la maquette du voilier "la Marie-Jeanne" objet de décoration chez lui, acquis avec Marie-Jeanne, sa femme atteinte d'une sclérose en plaques qu'il a accompagnée jusqu'à sa fin début 2004, année de notre rencontre sur son catamaran ZED.

Cette journée a été l'occasion pour nous de retrouver sa famille et ses amis croisés durant ces 7 dernières années, soit sur ZED, ou chez lui à St Hilaire du Touvet, ou sur Zero...
occasion aussi d'avoir confirmation des circonstances de son décès...après un trekking de 35 jours, une journée de kayak (suite à laquelle il disait qu'il avait mal au bras gauche...mais perçu par ses amis comme une conséquence d'un effort), et le jour même un petit vol de parapente, il a fait un infarctus "foudroyant"...fatigué après son atterrissage, il est rentré à son hotel de Pokhara (Népal), y a trouvé des amis français installés là-bas et leur a dit qu'il se sentait oppressé et n'arrivait pas à bouger le bras gauche...un de ses amis français a compris, il a aussitôt demandé à la réception d'appeler un médecin d'urgence, Christophe a perdu conscience peu de temps après, son ami a fait un massage cardiaque ... le médecin est arrivé, aucun geste n'a réussi à le réanimer...1 heure après un couple d'amis venu le rejoindre 2 jours avant, et avec qui il venait de faire son saut de parapente, est rentré à l'hotel où s'affairaient beaucoup de personnes..(médecins, policiers ?)...c'est dans cette confusion qu'ils ont vu Christophe inerte sur son lit et ont compris qu'il était mort. un vrai choc pour eux ; ils sont rentrés aujourd'hui du Népal, juste à temps pour assister à la crémation. La maman de Christophe leur a demandé les coordonnées du français vivant au Népal qui a assisté aux derniers instants de Christophe, elle a besoin d'échanger avec lui.

D'après son cardiologue, Christophe avait un coeur de sportif, il l'était !
Christophe avait plein de projets (dont "le chant des pistes" dont vous pouvez aller voir le site), il avait 54 ans, il est parti dans des conditions qui lui "convenaient"...pas de longues souffrances, dans un pays et des paysages qu'il adorait, après un vol de parapente, une de ses passions...mais il est parti bien trop tôt !!!

j'ai remis à sa fille Johanne, 2 petits albums de photos de Christophe (moments de vie partagés) avec le texte "debout au bord de la plage" de william Blake, et une dédicace.

 

Namaste l'ami

 

 

 



14/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 212 autres membres