la balade de ZERØ à l'infini

la balade de ZERØ    à l'infini

Les Açores

Je ne pouvais pas passer par les acores sans leur consacrer un petit billet, qui sera essentiellement visuel.

 

Je pense connaître pas mal d’îles de l’atlantique Nord. Les Canaries, le Cap Vert, les Antilles, les Acores …  Les Acores sont sur le podium et pas loin de la plus haute marche.

Quel que soit le lieu de départ et la destination, elles sont synonymes de délivrance.

Du Sud au Nord,  lorsque l’on vient des canaries, de Madère, ou de l’Afrique, c’est la fin du prés contre les alizés et la perspective d’attraper une dépression qui vous propulsera vers le nord.  Lorsque l’on vient des Antilles, c’est la fin de la grande traversée, toujours un peu angoissante car longue et imprévisible. Lorsque l’on vient d’Europe, il est facile de descendre au sud pour avoir des vents favorables.

 

D’où que l’on vienne et ou que l’on aille, ce n’est plus tout a fait le pays que l’on vient de quitter, et pas encore celui ou l’on va.  Le plus flagrant c’est lorsque l’on revient des antilles.

Les acores, ce n’est plus les tropiques et pas encore l’Europe. On y retrouve pourtant tout notre environnement d’occidental, un climat tempéré, une nourriture excellente, l’euros, la culture chrétienne. 

 

L’ambiance entre marin est fantastique. C’est souvent la fin d’un cycle : une année sabbatique, une longue navigation trans-océanique. Peter, le bar mythique de Horta ou tout les marins  se retrouvent est une institution. Il résume a lui seul tout la chaleur de l’île. On s’y raconte ses histoires de navigation, ses joies, ses peines, ses peurs, ses exploits. On y boit une bière enfin fraîche. On y déguste un steak comme on n’en a jamais mangé.

Ces montagnes au milieu de l'atlantique fournissent une nourriture variée et peu chère, des produits de la mer ( Du thon rouge  a 5€ le kg, ça vous tente ? ), et la quantité de vache donne un excellent fromage et une viande délicieuse. 

De toutes façon, comme on arrive de longue traversée, toute nourriture un peu fraîche parait excellente.


 

 

Les îles, volcaniques sont splendides. Montagneux sans être alpin, plus vallonné que le massif central, le relief est bien équilibré.  De vaste champ au vert tendre, des cônes volcaniques, des vaches, de la verdure partout, des forêts, des haies de rhododendrons et d’hortensias, des chutes d’eau.

C’est un mélange d’Irlande et de tropiques pour  la végétation, de massif central et de Pyrénées pour le relief.

 

Qui plus est les gens sont adorables, serviables, et souriants.  Alors, entre le Brésil, le Cap vert et les Acores, il va falloir que je mette au Portugais.

 

L’île est quasiment vide de touristes, si vous cherchez un lieu pour vos prochaines vacances, Venez ici, vous ne le regrettez pas. 

 

Plus de photo ici :http://zeroalinfini.blog4ever.com/blog/voirphotos-535986-1-1948761885.html

 



08/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 241 autres membres