la balade de ZERØ à l'infini

la balade de ZERØ    à l'infini

le domaine des Dieux

Astérix, Obelix, et le druide Panoramix ont du passer par ici.

 

ZERO est actuellement amarré a la marina Quinta Do Lorde, ce qui se traduit du portugais en gros en  ‘’domaine des dieux’’.

 

Mais au pire, ils ont inspirés les  maîtres d’œuvre des lieux.

 

La Marina est une annexe d’un domaine éponyme tout a fait récent. Nous y étions passés en 2010 en descendant vers les Canaries et le Cap Vert et à  l’époque, l’ensemble du village était en construction. Il devait ouvrir quelques semaines après notre passage.

Aujourd’hui, 3 ans après, il est donc ouvert. Il se situe a l’extrême est de l’île au pied d’une falaise ; une falaise a la foufoune bien visible (censuré) ;  pas trop loin de l’aéroport et desservi par une autoroute (merci l’Europe).

 

 

Manifestement, lorsque l’on prend un peu de hauteur, du haut de la falaise, on se rend compte que le village, la marina, ont été créé à partir de rien ….  Tout est neuf, tout est beau, tout est propret.

 Je ne suis vraiment pas fan de ce genre d’opération, mais je dois admettre que la réalisation est réussie.


 

Pourtant, il y a qque chose qui choque. Le site est VIDE. Ou quasiment.

 

Je me suis promené dans les ruelles, les couloirs, les allées, les escaliers. Architecturellement , on se croirait, dans une favela. Ca monte, ca descend, des escaliers, des ponts, des ruelles ….  Mais tout est fini. Pas une plante ne manque, pas une fleur, pas un caillou,  pas une goutte d’eau dans les piscines. Tout est là.  En jetant un œil à l’intérieur des appartements et des maisons, on voit que tout est prêt. Il ne manque que les meubles….  Preuve  que le village est quasi inoccupé.

 

 

Les seules âmes qui vivent dans ce condominium sont des chats et ce que j’estime a une cinquantaine d’employés. Employés à la marina, à l’entretien, aux ultimes finitions, à la vente immobilière, au bar, et à l’hôtel. Il ne manque rien si ce n’est les touristes, les payeurs.

 

Cela a dû et continue probablement de coûter une fortune.  Tout a été construit à partir de rien. Et la réalisation est tout de même luxueuse. Marbre, piscine à débordement, arrosage automatique, ascenseur, éclairage automatiques, parking … tout est prêt pour accueillir des hypothétiques habitants.

 

 

 

Il y a des emplacements pour des magasins, mais évidemment, vides , inoccupés. 

 

 

 

 

 

Mais qui a payé et qui continue a payer?  En tout cas, l’investisseur ne rentre pas encore dans ses frais. Le retour d’investissement va se faire attendre. Preuve que la finance n’est pas toujours gage de bénéfice.

 

 

 

Même la marina est merveilleusement accueillante : de la place en pagaille, des sanitaires nickels, une salle de muscu, une laverie, une salle internet…..

 

 

 

 

Je ne suis pas financier pour un sou, mais il y a ici une possible opportunité. Vu le taux d’occupation, les prix sont a mon avis négociables !

 

Qui va se lancer ?

 

Voila, j’attend mes équipiers qui vont arriver les uns après les autres et , en principe départ samedi pour les Acores. 

 

Plus de photos ici: des photos du domaine des Dieux 

 

 



21/05/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 212 autres membres