la balade de ZERØ à l'infini

la balade de ZERØ    à l'infini

De la Rochelle

Cette fois ci, et ce n’est pas coutume, c’est moi, Philippe qui vais prendre la plume, ou plutôt le clavier pour rédiger ce billet.
Alors que s’est il passé depuis la dernière mise a jour a Lisbonne. Laissez moi vous degoiser tout cela.


Tout d’abord, nous avons perdu notre dernier équipier. Jerry, en effet est retourné dans son pays, de l’autre coté du chanel. Son meilleur ami ayant appris la déclaration soudaine d’une grave maladie, Jerry a souhaité être à ses cotés. Il nous rejoindra peut être plus tard.
Nous ne sommes donc que Christophe et moi a bord. Autant vous dire qu’on ne se bouscule pas. Et hormis les manœuvres de port, parfois un peu scabreuses, et on doit y réfléchir, ZERO se manie bien en équipage réduit.
Sinon, avec le départ de Jerry, il n’y a plus personne pour gérer le frigo et son stock de bière. A contrario, nous avons découvert dans les soutes un stock de porridge tel qu’il y en aura jusqu’au démantèlement de ZERO . Si, en cas de pépin, nous manquons de résine époxy, il fera l’affaire. Apres les pâtes d’Angelo, le porridge de Jerry ….. Vive l’europe

 

 


Je vous écris de la Galice. Mais lorsque vous lirez, nous serons probablement en France. Ce qui veut dire que nous en avons fini avec la remontée du Portugal. Longue et pénible a la fois. Les conditions météo, et on s’y attendait, ne nous ont pas favorisées. Du vent dans le nez tout le temps. Les alizés portugais étaient bien la. Aussi, avons-nous procédé par petites étapes journalières pour progresser contre le vent, le courant et la mer. Pénible, je vous le dis. Lisbonne, Cascais, Peniche, Figuera da Foz, Porto, et enfin Bayona .Départ a l’aube et navigation jusqu’au soir. Quelques moments agréables tout de même. Péniche, ville pas très jolie mais au charme indéniable. Les sardines grillées dont nous nous sommes régalés autant que possible. Et enfin Lisbonne que nous avons visité a vélo. Je devrais dire, partiellement visité, car Lisbonne, ce n’est pas la Belgique. Des collines (7 en tout), et bien raides. Mon coeur a failli lâcher plus d’une fois …. Bizarrement, on a beaucoup longé la mer.

Un moment fort : au mouillage dans le port de Porto, 7 heure du matin approximativement, un énorme ferry entre dans le port. Il manœuvre à quelques 400 mètres au vent de ZERO afin de procéder a son accostage. J’admire. Et alors, je ne sais pas ce qu’il s’est passé, je l’ai soudainement vu s’arrêter travers au vent (fort a ce moment la) et dériver lentement vers nous. Pris de panique, je m’apprête a réveiller Christophe pour une lever d’ancre en catastrophe lorsque j’ai vu arriver 2 remorqueurs, pleine balle, qui l’ont péniblement déhalé et poussé jusqu’au fond du port. Il n’était plus qu’a 100-200 mètres de nous !!! Une panne machine ?

Notre passage à Péniche est également à marquer d’une pierre blanche. Il scelle la modification de notre programme pour les mois avenir. Nous devions initialement remonter en Norvège cet été, redescendre en automne pour l’hiver au Sénégal puis remonter au printemps 2010 pour passer l’été au Spitsberg. Programme trop ambitieux, nous allons remonter tranquillement en Norvège, y séjourner jusqu'à la fin octobre. Trouver un lieu paisible pour ZERO que nous retrouverons en Mars : frais (probablement) et dispo pour le grand Nord. Quant a nous, Christophe retournera en Asie et moi en France.
Désolé pour tout ceux qui rêvaient de soleil et de mer chaude.

Enfin, Figuera da foz, avec un marinero qui , probablement alléché par les 44 euros de place de port, a absolument tenu a faire rentrer les 19 mètres de ZERO entre 2 catways prévu pour un bateau de 10 m tout au plus. Amarrage compliqué et position ridicule de notre bateau .

Voila, a l’heure ou j’ecris ces lignes, nous somme en stand by , dans l’attente d’une meteo favorable qui nous permettra de traverser le golfe de gascogne. Vous l’avez compris, pas question de faire du près.



24/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 215 autres membres