la balade de ZERØ à l'infini

la balade de ZERØ    à l'infini

De Malte au Peloponése

Rècit rédigé  par Jean Marie

 

Heureux qui comme Zero…

Nouvel équipage : Philippe, Rakel, Jean-Pierre, François et Jean-Marie se réveillent sur ZERO le samedi 13 février à La Valette, capitale de la République de Malte et inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité.

1.jpg

 

Découverte pour la plupart de ce fameux « brise-glace » qui a su efficacement jouer son rôle également entre nous en créant une bonne humeur qui ne nous quittera pas du séjour !

2.jpg

Malte est une île très dense et nous nous attardons à nous imprégner de cette vie trépidante en tentant de nous repérer géographiquement via le téléphone GPS de Philippe. Pourquoi les routes ne sont-elles pas tracées par des marins !!!

3.jpg

4.jpg

 

5.jpg

 

6.jpg

Les anglais ne font décidément rien comme tout le monde et la conduite à droite sur les voies de gauche en sont le premier exemple… Après 1 journée de visites de monuments, de pubs (…), de récupération du dernier équipier à l’aéroport, de pubs, de marche, de pubs et enfin de discussions pour la date du départ vers la Grèce (la météo laissant peu de fenêtres clémentes dans les jours à venir), la décision est prise de larguer les amarres dès le lendemain matin, dimanche, à l’aube. Ça s’arrose ! D’autant que 100 euros par nuit au port nous encourage dans ce sens.

7.jpg

8.jpg

 

9.jpg

 

L’horizon est couvert de cargos, portes conteneurs et autres pétroliers… Mais pas un seul voilier dehors ! ZERO !

A bord, les activités ne manquent pas :
Préparation des repas gastro (escalopes de poulet à la crème, pizza, ratatouille, pâtes,…). A la différence de la cuisine terrienne, sur un voilier, la moindre préparation est considérée comme une cuisine de grand chef ! Bref, on s’est régalé pendant 10 jours.

10.jpg

 

La pêche… ou plutôt le démêlage des fils. Eh oui nous ne connaissions pas cette autre théorie d’Archimède qui s’est révélée à bord : « Lorsque sur un voilier qui avance à 8,5 nœuds de moyenne, l’on traîne 2 lignes sur les 2 côtés opposés du navire, au bout d’1 heure ces 2 lignes n’en forment plus qu’une et il faut prévoir 6 heures de patience pour les retrouver à leur état initial… ou presque. Et faire des pâtes. »

11.jpg

 

La barre, une option sur ZERO qui reste plaisante même avec un excellent pilote auto qui ne faillira pas de la traversée.

 

12.jpg


La lecture… Bon, à chacun son inspiration du moment.

 

13.jpg

 

Nous finissons cette traversée le mardi à 5h00 du matin avec un bon 10 nœuds de moyenne et une sensation de tambour de machine à laver qui nous laisse rincé… mais pas essoré.

14.jpg

 


Pylos, ville de Messénie dans le Sud Ouest du Péloponnèse, nous bercera dans sa baie quelques heures avant d’entrer dans son port… gratuit !
Les choses s’organisent rapidement. Douches (à l’hôtel), bars, courses, location de voiture pour partir visiter Olympie,… Le beau temps et la chaleur sont là, bref ! On sent bien les vacances et l’hiver en Grèce se révèle sous les meilleurs auspices.

 

15.jpg

 

16.jpg

Pas belle la vie ???

17.jpg

 

Allez, un peu de culture. Olympie, centre religieux dédié à Zeus a accueilli les premiers jeux Olympiques durant l’Antiquité en 776 av JC. Aujourd’hui encore la flamme olympique y est allumée quelques mois avant les JO, tous les 4 ans. On y voit de temps à autres des gladiateurs qui revivent la nostalgie des temps anciens…

19.jpg

 

18.jpg

 

20.jpg

 

21.jpg

 

22.jpg

 


Rakel rêve…

23.jpg

 

Philippe admire

24.jpg

 

Sur le chemin du retour on se retrouve bloqué pendant 1,30h dans un village… par des tracteurs ! Euh… des bretons ? Non, des paysans grecs qui manifestent comme dans toute la Grèce, on retrouvera quelques jours après de nombreux tracteurs sur le bord des routes et des péages.

25.jpg

 

26.jpg


Un gâteau et vous nous laissez passer ??? Non ? Ah bon d’accord.

 

27.jpg

 

Mais que fait l’Europe ? Elle paie des bâtiments.

28.jpg

 

Nouvelle journée bien remplie, ballade à vélo pour Rakel et François avec leurs improbables rencontres, courses et préparation du BBQ pour Philippe, Jean-Pierre et moi. 2 belles bonites au menu le midi et restaurant d’octopus grillés et calamars le soir !

29.jpg

 

30.jpg

 

31.jpg

32.jpg

 

33.jpg

 

34.jpg

 

35.jpg

 

36.jpg

 

Nouveau départ vendredi pour Monemvasia au Sud Est du Péloponnèse, en passant par le cap ! Chacun à ses occupations (plus ou moins artistiques)…

37.jpg

 

38.jpg

 

39.jpg

 

40.jpg

 

41.jpg

 

42.jpg

Et le vent aussi… La montée de la tension à bord est palpable lors du passage du Cap avec 50 nœuds de vent. On affale tout ! On gardera seulement la trinquette et un mouchoir de génois. Le capitaine a pu se faire la voix pendant plusieurs longues minutes…

43.jpg

 

Ah une prise… enfin !

44.jpg

 

Monemvasia, 28°, son calme (pas un seul voilier dans le port… encore !), sa quiétude

45.jpg

 

46.jpg

 

Ses bars, son WiFi, ses bons moments

47.jpg

 

48.jpg

 

sa citadelle imprenable (en fait il a juste fallu aux Grecs de laisser mourir de faim les Turcs qui étaient dedans et hop !),

49.jpg

 

50.jpg

 

51.jpg

 

 

Son cheval (pour Rakel ;-)),

 

52.jpg


ses félins,

53.jpg


ses touristes
54.jpg

 

Notre épopée se termine le dimanche 21 février pour 2 équipiers qui doivent rentrer sur Athènes, obligations obligent, annonçant 6 heures car à travers le Péloponnèse en passant au-dessus du canal de Corinthe, clin d’œil à Philippe qui avait comme premier objectif d’y passer avec ZERO.

Merci à toi Philippe pour ces moments inoubliables, skipper accompli et ton fameux « Digicode de la communication » qui restera un grand modèle de PNL, Rakel pour tes efforts à comprendre et te joindre à nos conversations animées et pas toujours traduisibles ainsi que ton grand sens artistique, Jean-Pierre pour ta disponibilité et ta bonne humeur égale durant tout le séjour, François pour ton amitié et tes grandes qualités humaines. On repart quand vous voulez !

55.jpg

 

 

 

PS : Paix à mes quelques neurones que j’ai laissés dans le carré en voulant gravir la marche un peu trop vite…
Jean-Marie



05/03/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 215 autres membres