la balade de ZERØ à l'infini

la balade de ZERØ    à l'infini

Norvège (en solo)

Je crois que je vais réviser mon opinion sur la Norvège. A plusieurs reprises, je vous ai vanté les conditions météo. Pas franchement bonnes, mais pas non plus déplorables. Or, depuis 5 jours, il ne cesse de pleuvoir. Une pluie froide et pénétrante qui vous transperce le meilleur des gore tex. . Mais pire que tout, elle est incessante.
Je suis certain que la totalité des dépressions qui traversent l’atlantique en se gorgeant d’eau chaude du gulf stream se vident ici. Ils ont connus un mois de Mai et Juin superbes, sans une goutte d’eau pendant 8 semaines. On est en train d’équilibrer les statistiques.

J’ai du respect pour les Norvégiens locaux. Et surtout les Norvégiennes. Certes la plupart sont équipés de bottes et de parapluie. Mais il n’est pas rare d’en voir en ballerine, décolleté profond, quand nous ne sortons qu’équipé en playmobile, c'est-à-dire en cirés de la tête au pied. Quasiment en tenue de plongée.

Autre conséquence, tout aussi pénible, il règne dans le bateau une sale odeur. Nous revenons régulièrement de balade trempé, de la tête au pied, les vêtements sèchent un peu partout, et les chaussures aussi …… Je ne parle pas des chaussettes. !!!! Comme il est impossible d’ouvrir le moindre capot sans prendre une douche, c’est assez pénible. Il va falloir que je remédie à ce point avant l’arrivée de la famille Azemar.

Je dois vous parler de la Norvège. Je suis réellement étonné par le respect et la civilité de ces gens. Les maisons sont sans barrières, sans volets. Lorsqu’ils quittent leur maison de campagne, ils retirent leur drapeau national. Ce qui montre que la maison est vide. Pas de cambriolage !!!

Mais le plus étonnant est a venir. L’autre jour, nous avons pris le bus a la gare routière de bergen pour repérer un lieu d’hivernage pour ZERO. Au détour d’un pilier de béton, je vois au sol, une 20 aine de téléphones portables. Je m’approche, ils étaient tous branchés au secteur en cours de recharge. Personne pour les surveiller. Il était midi, leurs propriétaires devaient être au Mac do a coté. Situation impensable en France. J’imagine ….

Autre anecdote. Hier, je me promenais seul dans Bergen. Au détour d’une rue, je vois ce qui ressemble à un cinéma. Comme il pleuvait (tiens encore), je me suis dis que j’allais m’y abriter quelques temps. Surprise, en fait il s’agissait d’une sorte de cité des sciences réservée aux enfants. J’entre et commence à regarder toutes les expériences, et les enfants avec. Content, les explications étaient en Norvégiens et en anglais. Je m’émerveille que ce genre d’endroit si intelligemment fait soit gratuit, en libre service avec des enfants qui ne se battent pas pour jouer. Quel sens de la culture et de l’instruction. !! J’y suis bien resté 2 heures. Ce matin, en lisant le guide sur Bergen, je m’aperçois que ce site est bien connu et répertorié. Et que l’entrée est de 135 NOK ( 15 euros !!!!) pour les adultes . En réfléchissant, je réalise maintenant que je suis passé dans une sorte de sas sans personne pour contrôler quoi que ce soit. Personne ne m’a rien demandé. Et je revois maintenant la longue file des gens prenant leur billet. J’avais imaginé un stand de Pop Corn pour le cinéma. Pourrions nous imaginer cela en France ?

Bon, nous avons trouvé le lieu de repos pour ZERO. Une petite marina ou il passera l’hiver bien au chaud. Enfin, façon de parler. Liltebergen par : 60°32'23.62"N et 5°14'33.16"E

Jeudi 3 septembre 09

2 bonnes nouvelles aujourd’hui.
- 1 - il fait beau. Un grand soleil sans nuage. Le ciel a été lessivé. Pourvu que ça dure.
- 2 - on a trouvé l’origine de la sale odeur. 1 paire de chaussette de Christophe égaré dans un coin du bateau. Malgré 2 lavages intensifs, elles sentaient encore sur leur fil de séchage. Bon, et puis avec ce soleil revenu, on peut tout ouvrir et ventiler. Ahhhhh. Qu c’est bon.

Mardi 8 septembre :

Christophe est parti le 7 septembre, j’ai des amis qui viennent du 11 au 21. Il me restera 1 semaine pour le préparer à l’hibernation. La liste est longue … il faut protéger tout ce qui doit l’être du gel. Il y aura bien un chauffage électrique dans le bateau, mais je ne sais pas jusqu'à quelle température cela peut descendre dans le coin.
Vider les réservoirs, purger les circuits, regrouper la bouffe près du chauffage, ouvrir les coffres, les coussins, fermer gaz , eau …. Ranger l’annexe et son moteur, … Allez, 1 semaine de travail.



24/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 211 autres membres