la balade de ZERØ à l'infini

la balade de ZERØ    à l'infini

mes aventures avec les autorités grecques

Je plante le décor:

 

JOUR 1 :

Voici 10 jours que nous naviguons en terre grecque, de port en port , d'île en île sans jamais avoir vu un quelconque officiel. De toute façon, nous sommes dans l'espace Schengen, donc besoin de rien. On arrive à Porto Rafti, non loin d Athénes. Un port ou nous allons régulierement passer pour faire les changements d'équipage. Amarré au ponton, quelques heures se sont passées quand se présentent à moi, 3 personnes en uniforme:  Les Hellenics coasts guards .

 

Cordialement mais fermement, ils me demandent les papiers du bateau, les passeports, l'assurance ... Je me plie de bonnes grâce. J'ai connu les pires administrations au Sénégal, au Brésil et à Cuba, et donc, ça m'amuse un peu. Jusqu'à ce qu'ils me demandent mon permis de navigation,........ que je n'ai pas. En France, il n' est pas nécessaire de l'avoir pour skipper un voilier.

 

- ''Passez au bureau cet après midi, on va voir cela''


Je m'exécute donc, et arrive vers 15h00. Manifestement à la fin du barbecue, comme me le laissent penser les restes et les odeurs.
6 á 7 officiels en uniforme. Pour un si petit port, ca fait beaucoup me dis je, d'autant que le centre est ouvert 24/24. Angela Merkel devrait venir voir un peu par ici, s'il n'y a pas d'abus. Apres qques échanges, on me signifie que zero est bloqué tant que je ne presenterai pas de permis officiel. Interdit de bouger.

 

J'ai beau expliquer, re-expliquer... rien n'y fait. Ils vont jusqu'à me dire .


- ''En Grèce on a pas besoin de permis pour conduire une voiture, mais si je vais en france , il m'en faut un. C'est pareil''

 

A la fin . 
- ''Revenez demain, on va se renseigner ''

 

En parallèle je contacte l'assurance qui m'enverra gentiment certaines attestations certifiant ma situation et mes compétences, mais pas un permis.

 

JOUR 2 : Le lendemain donc.

- ''Ok. On s'est renseigné , vous n'avez pas besoin de permis. Mais il vous faut un numéro de TVA grecque, et payer une taxe de 30 euros, pour cela il faut aller à Marco Polo ...  au bureau des taxes. ''


- ''C'est loin et je n' ai pas de voiture.''
- '' bon, revenez dans 3 h , on va essayer de le faire par internet. ''


3 h apres, je reviens, pour m'entendre dire . 
- ''Par internet, ce n'est pas possible. Il faut attendre et aller lundi à Marco Polo .. payer la taxe.  ''


Je râle, invoque la météo, pour ne pas parler des dieux: on doit partir demain !

 

A la fin , par dépit, ils me lâchent :
- ''Ok, Partez, et allez faire les papiers á Mykonos. ils ont l'habitude''

 

 

JOUR 3 :  1 semaine après: Mykonos.

Je me présente au bureau du port, qui semble être un peu plus au fait des procédures en vigueur et mieux connaître les démarches. Ils m'envoient d'autorité à côté de l'aéroport payer la taxe. Me voila rassuré, ils semblent savoir de quoi ils parlent. Je prend donc un taxi. Arrivé, j'entre dans un bâtiment quasi désert. Je fonce, car l'administration ferme á 14 h 15 et il est déjà 13h20.  Après 10 mn dans des couloirs sinistres et déserts, je tombe sur un bureau occupé par 2 femmes qui heureusement parlent anglais. J'explique la situation, tend le papier tamponné remis par les autorités du port.


- 'Il faut le faire par internet. ''


Ça recommence. Je gémis, supplie, explique que c'est le port qui m'envoie...   En désespoir, je tend la tablette connectée et leur demande de m'aider. 


-''On ne peut pas.''
-''Pouvez vous appeler le port et leur demander ce que je dois faire"


Elle s'exécute. La conversation dure 30 mn .

 

A la fin:
- "vous devez aller en centre ville chez XXX.  Il vont vous aider. "

Je me vois encore me balader....


C'est a ce moment qu'un miracle se produit. Une 3e personne entre dans le bureau. Après 5 mn de conversation, entre elles, cette derniere me demande:


- "Je peux utiliser votre tablette?"
- "bien sur"


20 mn se passent, et elle me la rend en me disant:
-" voilà avec ce numéro, vous allez dans une banque pour payer et vous recevrez un reçu avec un numéro de tva grecque."
On y est presque. Sauf que nous sommes vendredi après midi et que tout ferme.

 

Je retourne au port ou je suis accueilli en grande pompe, tout le monde me connaît. Manifestement la communication telephonique de 30 mn a laissé des traces .


- "Ok, bon, faut payer les 30 euros dans une banque"

- "oui, pas de probléme "
- "Faudra le faire lundi et revenir nous voir avec les papiers "
- "mais on part demain , on ne peut pas rester jusqu'à lundi"
-"vous allez où ?"
- "a Karistos"
- "Alors ok, partez mais faites bien le nécessaire lundi a Karistos."
-"Ok promis "

 

JOUR 4 : Le lundi suivant à Karistos.

Plein d'allant, avec mon numéro en poche, je vais à la première banque qui se présente: Fermée. La seconde: fermée aussi. La  troisième: idem. J'ai un doute et entre dans une pharmacie ou on m'explique que c'est jour férié en Grèce, tout est fermé. ...... L'aventure continue.., cette affaire n'en finit pas .

 

 

Jour 5 :  mardi

Le lendemain donc, je suis l'un des premier à la banque, je fais quand même la queue 20 mn. Je paye la taxe (en liquide, il ne prennent pas la carte bancaire, c'est étrange pour une banque).

Muni de mon numéro de tva grecque, je me rends au ''hellenic coast guard'' afin de régulariser définitivement la situation. Encouragé par ce bon début à la banque, je suis confiant.

 

Nouveau bureau, 6 ou 7 officiels qui semblent très occupés à ne rien faire .
Je tend mon papier de tva, et explique la situation, mon besoin.

Je sens un trouble auprès de mes interlocuteurs. Comme si j 'étais le premier ...


Ils me demandent : Papier du bateau, assurance, crew list,  et ......  permis de conduire.... Je blémis, recommence mes explications. ... Mais je renonce vite. Fatigué.  Marc, un équipier a un permis mer,  Je le présente.  Et on n'en parle plus.

 

Bref, 3 ou 4 coups de téléphone, quelques paperasses et 2 heures plus tard, je suis libre avec mon sésame.

 

Les autorités grecques n'ont elles jamais vu de bateau de plaisance, de bateau français, de skipper francais ?

En tout cas, il est évident que cette administration là, elle est en décrépitude.  Même le bresil, le Sénégal et Cuba n'ont pas fait pire.

Moralité, dans les ports grecs, faites vous discret.

 

Quand a Angela M., elle a du travail.

 

 

 

 

 

 

 

nota : un copié colle de ce que j'ai recu de la banque . C'est facile a comprendre :

 

Κωδικός Παραβόλου: 08088950495604110069 
Φορέας: Ναυτιλίας και Αιγαίου /Λοιπές Υπηρεσίες 
Κατηγορία Παραβόλου: Δελτίο Κίνησης Πλοίου Αναψυχής (ΔΕ.Κ.Π.Α.) 
Τύπος Παραβόλου: Αντίτιμο ΔΕ.Κ.Π.Α. 
Ποσό: 29.35 Ευρώ 
Κωδικός Πληρωμής: 080889504 95604110069 2935 
Καταληκτική Ημερομηνία Πληρωμής: 11/04/2016 
Α.Φ.Μ.: 
Όνομα: PHILIPPE 
Επώνυμο: CHATELAIN 
Πατρώνυμο: CHATELAIN 
Μητρώνυμο: PATRE 
Πρόσθετα Στοιχεία: FRANCE 
Ημερομηνία Γέννησης: 20/09/1961 
Κινητό Τηλέφωνο: 
Λογαριασμός ηλεκτρονικού ταχυδρομείου (email): Phi.chatelain@gmail.com 
Τράπεζα: 
Αριθμός Λογαριασμού Τράπεζας (ΙΒΑΝ): 



21/03/2016
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 212 autres membres