la balade de ZERØ à l'infini

la balade de ZERØ    à l'infini

Gilbraltar

Voila bientôt 1 mois que nous sommes parti.  Les 3 premières semaines nous ont permis de récupérer des derniers jours a Hyères. Le soleil revenant, nous avons quelques peu lézardé en chemin. Les problèmes techniques nous ont bien aidés  en servant de prétexte au mouillage plutôt qu’à la navigation.

 

Nous avons débarqué 2 de nos équipiers. Béné , montagnarde , garde refuge de son état qui a rejoint ses alpages, et Angelo, italien a la bonne humeur permanente . Angelo, avec qui j’ai fait les courses avant de partir. Lors de ces courses au supermarché de Toulon, nous nous étions séparé pour aller plus vite. Je lui avais confié évidemment l’appro en pâtes et sauces qui vont bien avec. Il s’était également chargé de répartir l’avitaillement a bord. Je lui avais simplement donné quelques consignes.  Le coffre du carré : Une réserve pour les quarts de nuit. Sous la couchette avant Bâbord : réserve .  Sous la couchette avant Tribord : la réserve de la réserve et tout a l’avant : la réserve de la réserve de la réserve.  Depuis quelques jours ou nous commençons a épuiser nos vivres, nous devons aller de temps en temps faire du rangement et ponctionner dans nos réserves.  Quelle a été notre surprise, quelle decouverte , Angelo, a bien du acheter pas loin de 40 kgs de pâtes, et autant de sauce…..  Comme le dit Christophe, il en aura encore lorsqu’il reviendra en Novembre.

 

 

Il ne reste donc a bord que Christophe, Jerry et moi-même.  Jerry, pilote instructeur de planeur va nous accompagner pour quelques mois. Jerry découvre le bateau, le réglage des voiles, le fonctionnement des appareils du bord et s’émerveille toujours de tous ces petits trucs. Bricoleur, il a passé de nombreuses heures dans le frigo pour déceler la panne.  Il faut le dire, Jerry était motivé. Il devenait urgent de remettre le frigo en route. La température montait, en même temps que celle de ses bières. Impensable.  D’ailleurs, Jerry a , comme Angelo, un stock secret de bière qu’il gère avec amour, et passion.  Peut être un jour découvrirons nous la source.  Les bières sont a Jerry ce que les pâtes sont a Angélo.

 

Depuis Minorque, nous avons fait quelques mouillage a Majorque, Ibiza, puis route directe sur Gibraltar d’où je vous ecris . 3 jours pour faire la route, pas brillant, mais sans vent, que voulez vous …… Nani a bien aidé.

 

 

L’ arrivée sur Gibraltar a été impressionnante et pour tout dire stressante.  De nuit, a 2 heures du matin, dans la nuit noire,  dans le brouillard (incroyable), avec un vent de 30 nœuds ( ça commence a souffler fort), avec des cargos au mouillage partout , et des tonnes non éclairés. ….  Bref, ambiance.

Nous allons passer qques jours ici pour résoudre nos soucis techniques.  Alternateur 24 V au fonctionnement étrange, réparation de nos safrans. Reprise du lazzy bag …  Plus le renouvellement du stock de bière de Jerry.

 

Puis cap sur le maroc pour y faire qques travaux aussi

 

 

 

 



24/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 211 autres membres